Plonger dans l’océan de la création pour trouver les émotions intactes.
                                                                                Federico G. Lorca

Arozarena Arts Association

Arozarena Arts Association soutient le travail de création du danseur, pédagogue et chorégraphe cubain Julio Arozarena. Elle réunit les artistes autour de projets créatifs et participatifs et compose avec les multiples facettes et talents de l’être humain.

De la fusion de différentes formes et contenus artistiques actuels – danse, musique, cinéma, photographie, peinture, littérature – naissent des manifestations scéniques, conférences et expositions dont le dialogue entre les arts constitue le dénominateur commun.

L’association donne également une place de choix à la formation : elle organise des cours, workshop, camps et résidences artistiques afin que des professionnels et non-professionnels puissent expérimenter sa vision métissée de l’art et de la création.

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.
Nelson Mandela

Nous soutenir

Toute personne physique, institution ou organisation, peut intégrer le Cercle des Amis, si elle désire être en lien avec les activités de l’Association.

Julio Arozarena

Rarement trouvera-t-on un artiste qui réunisse dans son être l’intellect et le corps en communion avec la vie. Il tend la corde, cet arc qui va de la technique à la pensée originale. Julio Arozarena légitime tout ce qu’il touche et, dans chacune de ses œuvres, il plonge dans les blessures et les sentiments, lançant des idées comme des flèches dans l’âme du spectateur. Voler ne suffit pas pour Arozarena, dessiner l’idée, intervenir et la régler, la jouer et l’interpréter, comme quelqu’un qui frappe sur la peau d’un tambour, devinant et créant l’articulation d’un langage unique qu’il a réussi à transformer en canon .

Né à La Havane, le 23 octobre 1965, il commence ses études de danse en 1975, à l’École nationale d’art de Cuba, où il reçoit les diplômes de danseur et professeur de danse en 1983. Cette même année, il intègre le Ballet national de Cuba dirigé par Alicia Alonso et deviendra, cinq ans plus tard, danseur principal de cette compagnie.

Plusieurs fois médaillé d’or et d’argent lors des concours internationaux, sa carrière de danseur l’amène à quitter Cuba pour rejoindre l’Europe, d’abord en Belgique, au Ballet Royal des Flandres, puis en Suisse. Dès 1993, il intègre le Ballet Béjart Lausanne puis travaille, de 1997 à 2002, pour la compagnie équestre Zingaro, à Paris. Depuis la France, il poursuit sa collaboration avec le chorégraphe Maurice Béjart ce qui l’amènera, après un passage à l’Opéra de Nice comme maître de ballet, à réintégrer le BBL dans cette même fonction, de 2006 à 2019.

Parallèlement à sa carrière de danseur, puis de pédagogue, Julio Arozarena développe une passion et des compétences reconnues pour la chorégraphie. Déjà au Ballet de Cuba puis chez Zingaro où il assiste Bartabas pour créer les chorégraphies des spectacles Eclipse (1997) et Tryptik (2000).

En 2002, il initie le projet artistique L’air de rien à Bruxelles puis pour le Béjart Ballet Lausanne, il crée les ballets Song of Herself (2011), Aguas (2012), Fais ce que tu veux avec ces ailes (2014) et Corps-Circuit (2016). Il crée aussi Don Juan à l’Opéra de Riga en 2017 et Ceci est une rose au Théâtre de Cusset en 2018. En juin 2018, il présente Éclats avec le BBL au Théâtre de Beaulieu à Lausanne.

Sa veine chorégraphique l’enjoint, en août 2019, à se lancer comme chorégraphe et pédagogue indépendant et Arozarena Arts Association voit le jour avec pour objectif de soutenir sa création chorégraphique, promouvoir le dialogue entre les arts et proposer des événements et formations centrées sur une vision métissée de l’art et de la création.

Les derniers travaux chorégraphiques de Julio Arozarena, L’Ombre de l’âme (2020) pour la Cie Julio Arozarena en France et Othello (2020) pour le ballet de l’Opera de Chemnitz (Allemagne) ont été reçus avec grand enthousiasme par le public et la presse.

Projets

Agenda de projets à venir

Polymère à Bruxelles

Cie J. Arozarena

26 Novembre – 20.30 Hres

Centre Culturel d’Uccle

47, rue Rouge | 1180 Bruxelles

Chorégraphie et mise en scène : Julio Arozarena

Sculptures et scénographie : Etienne Krähenbühl

Musique : Max Richter, Juan Manuel Serrat, Michel Camilo et Tomatito, Lazaro Ros

Assistant et répétiteur : Juan Jimenez Sanchez

Lumières et Dir. Technique : Francis Mannaert

Costumes : Sandra Wauquaire

Images et vidéos : Michael Hartwell

Les projets réalisés

Akokán

Cie J. Arozarena

Salle des Fêtes
route de Moillebin 20 – Troinex
billetterie@assemblages.ch
+41(0)79 416 46 24

Le 07 octobre 2022. 20h00

Chorégraphie et mise en scène : Julio Arozarena

Musique Original : jB Meier – Citypercussion Yilian Cañizares et Alim Qasimov

Lumières et Dir. Technique : Francis Mannaert

Costumes : Sandra Wauquaire

Avec: jB Meier | Kizzy Garcia | Julio Arozarena | et la participation spécial de Yilian Cañizares

Il faut beaucoup d’imagination pour songer à ce qu’un personnage irréel imagine.

Mais il est possible de lui prêter nos rêves et d’y voir en lui le reflet de ce que nous sommes, de ce que nous voulons être, de nos frustrations, de nos aspirations et de ce qui est immergé dans notre cœur.

Cette pièce est un voyage sur le fil d’une vie imaginaire, une page blanche sur laquelle nous sommes ceux qui tissons et écrivons avec gaieté, au rythme des battements du cœur, en traversant des peines et des joies l’histoire qui fait toujours fleurir l’espoir.

Dans Akokan, les arts de la scène conspirent avec la poésie pour créer un spectacle que cherche à provoquer des émotions intactes. Il est un bref résumé des choses qu’inspirent ma vie, la poésie d’Alberto Cortés, la voix pénétrante d’Alim Qasimov ou la photographie de Brassai. Ce mélange d’inspiration va provoquer un résultat déroutant, qui n’est le début ni la fin de quoi que ce soit, mais la sève que nourrit l’arbre de ce processus que je vis comme expérience créative.

What Whitman a dit : Apprenez à regarder dans toutes les directions et laissez la sève de l’univers filtrer à travers votre être…

C’est cela que je fais…la musique, la danse, la poésie, les odeurs, les saveurs …les hommes les femmes, La Mère et Le Père …ils sont les ingrédients de cette création.

Polymère à Genève

Cie J. Arozarena

Le 01 octobre 2022. 20h00

Bâtiment des Forces Motrices (BFM)

Chorégraphie et mise en scène : Julio Arozarena

Sculptures et scénographie : Etienne Krähenbühl

Musique : Max Richter, Juan Manuel Serrat, Michel Camilo et Tomatito, Lazaro Ros

Assistant et répétiteur : Juan Jimenez Sanchez

Lumières et Dir. Technique :  Francis Mannaert

Costumes : Sandra Wauquaire

Images et vidéos :  Michael Hartwell

Villa Kenwin

La Cie J. Arozarena en dialogue avec les sculptures d’Étienne Krähenbühl.

Le 3 septembre 2022. 14h00 et 16h00

Exposition Villa Kenwin – Chemin du Vallon 19 – 1814 La Tour-de-Peilz.

Sculptures: Etienne Krähenbülh

Mise en scène : Julio Arozarena

Danseurs : Fanny Vaucher et Luis de la Viña

 

(C) Photos Georges Braunschweig

L’Esplanade du Lac

La compagnie Julio Arozarena participe à la soirée de présentation de la saison théâtrale de Divonne

Le  2 septembre 2022. 19h30

Au programme des fragments de « L’ombres de l’âme » et « Polymère » de J. Arozarena
et « La mort du cygne » de Michel Descombey

 

(C) Photos Lauren Pasche

EXPOSITION DE MATTEO HINANT

Par Arozarena Arts Association

Du 29 juillet au 6 août 2022

Galerie Place Suisse des Arts – Lausanne

Arozarena Arts Association a le plaisir de vous inviter à une exposition de l’artiste belge Matteo Hinant, du vendredi 29 juillet au samedi 6 août 2022, à la galerie Place suisse des Arts à Lausanne (Rue du Valentin 32).

Le vernissage aura lieu le vendredi 29 juillet 2022 dès 18h30 en présence de l’artiste, et sera agrémenté d’une performance avec deux danseurs de la Cie Julio Arozarena et le percussionniste JB Meier de Citypercussions.

Entrée libre. Soyez les bienvenu-e-s !

MATTEO HINANT

Artiste belge de 24 ans. Pendant ses études de sciences politiques et d’urbanisme à Bruxelles, Matteo a exposé à Bruxelles, Lausanne, Paris et à Nice. Son travail se concentre sur l’urbain en le mettant en confrontation avec différents contextes, l’opposant au corps ou en le sublimant par un empilement absurde de cités extraordinaires. Par le médium du dessin automatique et du collage, Matteo remet en perspective notre relation avec notre environnement et leur relation avec l’humain.

L’EXPOSITION ET LA PERFORMANCE

Le fruit d’un long processus entre Julio et Matteo qui avaient voulu depuis longtemps permettre une rencontre entre leurs domaines artistiques. D’un côté le travail graphique et immobile et de l’autre un travail de danse mouvant. Par la mise en place de performances de danse, de dessin en temps réel, de projection et de travail musical, l’exposition a pour ambition de construire des ponts entre les différentes disciplines artistiques présentées.

A noter que les deux performances auront lieu les vendredis 29 juillet et 5 août dès 18h30 (à l’occasion du vernissage et finissage de l’exposition) avec deux danseurs de la Cie Julio Arozarena et jB Meier de Citypercussions.

IRÉ

Lausanne Palace fête de la musique 21.06.2020

IRÉ est né d’une démarche artistique commune à trois artistes résidant en Suisse Romande : celle de créer sans limites, avec passion, ensemble. Pour cette performance, la violoniste Yilian Cañizares, le danseur et chorégraphe Julio Arozarena et le pianiste Adriano Koch se sont accordés pour fusionner le mouvement et la musique dans un corps-à-corps intime et généreux entre folklore cubain, jazz électronique et danse contemporaine.

Les créations de Julio Arozarena

« Je trouve mon inspiration principalement dans la danse, qui reste mon noyau central, mais aussi dans l’interaction entre différentes manifestations artistiques. Mes créations sont souvent inspirées d’un livre, d’un poème, d’une peinture. En intégrant d’autres arts, je ne souhaite pas soutenir ou seconder la danse, mais mélanger les arts et créer un véritable métissage. Originaire de Cuba, où l’identité culturelle est, dans son essence, métissage, il m’est impossible de penser et de créer autrement. »
Julio Arozarena

Médiation culturelle / Coaching entreprise

Sur le modèle d’une compagnie de danse où les membres du corps de ballet parviennent à exécuter en harmonie une chorégraphie tel que des alignements stratégiques au sein de vos organisations, en coordonnant leur corps au même rythme et en provoquant une émotion unique et un mouvement intense de groupe, tout en conservant leur individualité, le maître de Ballet Julio Arozarena, propose de transposer sa connaissance de ce travail corporel pour reproduire un résultat équivalent au sein de votre entreprise.

L’objectif est de permettre à chaque individu composant votre communauté (tout public : collaborateurs, membres de la direction, Conseil d’Administration…), de se sentir comme un membre à part entière du corps de l’entreprise, afin de participer à un mouvement collectif et harmonisé de l’ensemble.

Téléchargement de la brochure en PDF

Contacts / Réseaux sociaux